TEHILIM 119:33-40

26/06/2018

Le Tehilim 119 comporte 169 chapitres, divisés chacun par des sections de 8 versets. Chacune d'entres elles décline l'alephbeth.

La section 33 à 40 est sous le signe de la lettre ה Hé, le fameux Souffle d'Elohim.

Nul ne peut aspirer à cette complainte d'obéir à son Adonaï, si ce n'est poussé par le ה , le Ruah lui-même.

Ce soir, avant de me coucher , j'ouvre à nouveau mes Tehilim. Ils m'accompagnent chaque jour , et plus particulièrement le soir. David chantait qu'il méditait les veilles de la nuit la Parole, la Torah, qu'elle réjouissait son cœur, parce que les commandements de son Elohim ne lui étaient pas pénible. Une obéissance inscrite dans son être tout entier.

Mon âme tressaille à sa lecture, oui je veux encore et toujours être enseigner par Elohim, que son souffle continue à me révéler sa Parole. Oui je veux encore et toujours être dirigée dans le sentier de ses commandements. 

Oui j'ai la passion de ses préceptes, plus que jamais, encore et toujours !

=============================

Enseigne-moi le chemin de tes préceptes, je veux en suivre les traces.

Donne-moi l'intelligence pour que je garde ta Torah et l'observe de tout mon cœur.

Dirige-moi dans le sentier de tes commandements, car j'y trouve ma satisfaction.

Incline mon cœur vers tes vérités, et non vers un vain lucre.

Détourne mes yeux de la vue des choses frivoles, fais-moi vivre dans tes voies.

Accomplis ton dire en faveur de ton serviteur, car il amène à te révérer.

Ecarte de moi la honte que je redoute, car tes jugements sont précieux.

Voici, j'ai la passion de tes préceptes, fais-moi vivre par ta justice.