SALAIRE ET REMUNERATION

23/04/2020

Nous sommes toujours dans Esaïe , Isha'Yahou, le prophète annonciateur de la venue du Mashia, au chapitre 40.

Au verset 10, il est question de la venue de YHWH, Chef des armées, Cebaot, avec son bras triomphant. Nous savons qu'il est question du bras DROIT, le triomphe à venir , le Mashiah. La deuxième partie de ce verset parle de "Salaire" et de "rémunération". 

Quelle différence entre les deux notions ? Regardons ensemble la traduction hébraïque bien loin de celle offerte par les yeux voilés de ceux qui n'ont pas encore reconnu Yah-shoua dans les Ecritures.

Ce verset parle du Repas des noces et du Témoignage de Yah-shouah. 

"(...), il apporte son salaire avec lui, et sa rémunération le précède."

Le mot salaire correspond en étymologie hébraïque à Sakar . A première vue l'on pourrait valider sans chercher véritablement la traduction offerte , basique à savoir, la récompense, le salaire.

Mais regardons de plus près. Il est extraordinaire de découvrir que Sakar ne se trouve que 25 fois dans tout le Tanakh, soit 2+5 , 7 ! Le chiffre de Yah-shoua.

Mais ce qui est époustouflant c'est la racine primaire écrite sous deux formes, le mot Karah que l'on trouve respectivement 4 fois et 16 fois  Le chiffre du Shabbat et le chiffre de Yah-shouah! 

Plus encore, la première forme de Karah fait référence au Puits et à l'Eau, la seconde au Festin, à un Repas. Rien que cela !

Les utilisations de ces mots sont multiples, allant de l'épisode d'Isaac quand il invoqua YHWH et ses serviteurs creusèrent un Puits, celle d'Osée qui racheta une prostituée en prophétie du Rachat de la Qehila, ou encore celle des Mandragores achetées par Léa , Mère de Yehuda, la Maison de Juda, la liste est non exhaustive.

Mais la merveille se trouve dans la racine primaire , primitive qui signifie ni plus ni moins : Donner un banquet, un festin !

Revenons donc à notre verset et voyons ce qui se dévoile :

Par son Bras Triomphant, Yahshoua, il vient DONNER UN BANQUET....

Cette image nous la retrouvons en Luc 12:37

"En Marche les serviteurs que l'Adon trouve veillants quand il vient ! Amen, je vous le dis : Il se ceindra, les fera mettre à table, puis passera pour les servir"

C'est Yah-shoua qui parle, il connait parfaitement le Tanakh, il est Parole Vivante, il s'adresse aux adhérents qui attendent le Mashiah et qui connaissent eux aussi le sens et les mots , cela fait forcément écho pour ceux qui ont les yeux et les oreilles ouverts. 

Qu'en est-il de "sa rémunération le précède" ?

Ici c'est le mot Pe'ullah qui ne se retrouve que 5 fois (14, soit 1 + 4) , le chiffre de la Torah, les 5 livres Parole faite chair !

La racine de Pe'ullah n'est autre que Créateur ! et se retrouve 55 fois soit 5+5=10 Dix Paroles. Puis 1+0 = 1 :  Echad, Elohim, YHWH l'unique , le seul !

C'est la rencontre avec le Créateur, le point final, les livres et le livre seront ouverts, le face à face aura bien lieu 

Pe'ullah, dans sa racine primaire contient  le sens de Témoin, témoignage.

Son témoignage le précède, qui est donc le témoin qui précède la venue de Yah-shoua si ce ne sont ses œuvres manifestées par les Adhérents, et finalement par les 2 Témoins. C'est après l'épisode des 2 témoins que viendra Yah-shoua, c'est après 6 000 ans de témoignage de Sa Parole Vivante qu'enfin les cieux et la Terre avec tout ce qu'elle contient, verront la Gloire de YHWH venir avec son Bras triomphant, donner Le Repas de Noces, et nous Servir, pour peu que nous soyons trouvés Veillants jusqu'au bout.

Le Repas des Noces est la fameuse récompense , le témoignage concerne les livres des talents, la division d'entre les mauvais témoins et les bons témoins à la Lumière du Seul Juste Témoin, le Médiateur, Parole faite Chair , Yah-souah.

Il vient donner un Banquet et son témoignage précède sa venue 

Amen !