PARACHAH : VAYYICHLAH

22/11/2018

Pensée :

Des deux Il n'en a fait qu'un, car c'est Lui qui nous rassemble...

Beth Léhem « la maison du pain » voici un nom de localité bien évocateur, il apparait pour la première fois dans la parachah vayyichlah. Rahel, épouse aimée de Yaaqov, meurt à BethLéhem en donnant la vie à Benyamin, elle est inhumée à BethLéhem. La tribu de Benyamin héritera de Jérusalem qui sera partie intégrante de son territoire...

Yéshoua naîtra à BethLéhem, et ce n'est pas un hasard... La relation du Mashiah Yéshoua avec BethLéhem-Jérusalem, Rachel-Benyamin, Léah-Yéhoudah, est merveilleuse et prophétique...

En choisissant de naître là où est morte « la favorite » de Yaaqov, le Mashiah, tout en étant descendant de Léah par Yéhoudah, met à l'honneur Rahel et projette la réunion des 2 sœurs... comme un écho au rassemblement des deux maisons d'Israël...

En ce sens, Miryam fille de Yéhoudah et donc de Léah, accepte de « fusionner » avec Rahel en donnant au monde depuis BethLéhem un nouveau Prince de Paix à Jérusalem. Quand on sait que Rahel enfante Yosseph et donc Éphraïm...tout s'éclaire !