LES PAMPRES

07/03/2020

Mot étrange, n'est-ce pas ? Pourtant bien connu sous le mot familier...Les Gourmands....

Esaie 18:5 fait état dans une traduction hébraïque au plus près du texte original, de cette terminologie.

Il est interessant de s'y attarder quelque peu, d'autant que Yah-shouah en parle dans l'Alliance renouvelée , N'oublions pas il EST PAROLE , le VERBE, vivant....

Les traducteurs d'ici et d'ailleurs se sont "amusés" à le traduire en synonyme tels que Ceps, Rameaux, Sarments (et non Serments...clin d'oeil)...jeu de mots , Je en Maux...(je m'amuse également à ma façon)

La différence entre le Gourmand et le "Rameau" le vrai, est difficile à capter jusqu'à ce que vienne le temps de la Floraison et du FRUIT...

C'est pourquoi les deux s'appellent Rameau ....De même nous avons un étrange comparatif lors de la Moisson, celui de l'Ivraie et du Blé, les deux se ressemblent à s'y méprendre à tel point que Yahshoua a ordonné de ne pas les séparer sous peine de couper le Blé, mais c'est LUI qui viendra avec le Van à la Main et opérera la chirurgie d'extraction...

La question à ce poser consiste à savoir si nous sommes des Pampres, greffés au Cep de Vigne , en souche , ou si nous sommes de bons rameaux porteurs de floraison et produisant du Fruit, nous nourrissant non des autres mais de LUI...That is the good question, isn't ? 

Le Pampre a pour particularité d'être au plus près du pied de vigne, il l'entoure, et produit pas mal de branches...en clair il épuise le pied, l'étouffe , boit à sa Source, on parlera parfois de "vampiriser" l'autre...

Quand vient le temps de la Floraison, il est toujours à terre, il n'a pas décollé, il est au premier balbutiement , comme s'il restait à vie un "bébé" , tout est à refaire, recommencer...toujours et toujours...

Le Cep le vrai, s'élève, il est aligné avec ses "frères", sur un sentier étroit, labouré de toutes ronces , il regarde vers le ciel et se met à fleurir. Il est visible de loin, il témoigne d'une bonne image, d'une envie d'être visité. Puis il produit du fruit en grappes, juteuses, la vigne est dite alors "saine" , la récolte "sera bonne"

Les Pampres sont toujours au sol, ils serviront de broussaille au Feu, ils n'amènent rien, ne produise rien, ne donne rien de beau à voir, ils sont tout simplement ennemi de la Vigne.

Veillons à ne pas être des Pampres ni à laisser des Pampres étouffer nos vignes !