LE SECOURS D'ELOHIM

15/07/2020

Qui n'a jamais confondu l'appel au secours vers Elohim de celui vers l'homme ?

Qui n'a jamais cherché le secours vers l'humain plutôt que d'emprunter le Chemin de la Prière ?

Il n'y a qu'un seul et unique Elohim, Echad, YHWH le Chef des Armées, et le mode opératoire pour s'en approcher ne change pas depuis des millénaires, la Parole nous l'indique, Elle est Vivante, elle a résisté aux intempéries de la violence et de la haine des hommes, elle a traversé le feu et la rage des orgueilleux se faisant dieux à la place d'Elohim le seul Adonaï qui soit.

======================

Lamentations 3 est la principale étape d'une prière :

Jérémie commence par reconnaître son péché ! En aucun cas il ne le cache ni le minimise. Son but ? Comme Daniel et sa célèbre supplique , c'est d'implorer le pardon de ses fautes, de ceux de sa famille, de son pays, avant de demander quoique ce soit. Pourtant Jérémie et Daniel n'étaient-ils pas des exemples de justice, de droiture et d'abnégation en tous points ?

Bien sûr que si ! Mais ils se savaient profondément pécheurs ne méritant rien si ce n'est la grâce et le pardon d'Elohim.

Lamentation 3 peut se lire en quatre parties : 

La première l'état de fait résultante du péché, la seconde la situation désespérée , plus rien ne va; la troisième l'âme qui intervient et rappelle à notre souffle qui est Elohim, la quatrième la demande de secours .

Notons bien que jamais Jérémie, tout comme David, Daniel , Paul, Yahshoua ne sont allés demander du secours à leurs congénères...Ils savaient tous que le seul capable de les secourir était Adonaï et personne d'autres !

Tehelim 121 est un incontournable , galvaudé dans les milieux évangéliques de par sa fausse traduction

La traduction hébraïque  donne ceci :

Je lève les yeux vers les montagnes, pour voir d'où me viendra le secours. 

Mon secours vient de YHWH, qui a fait le ciel et la terre. 


Le Mot utilisé signifie plus particulièrement Celui qui aide.....

N'avons nous jamais confondu la prière des uns et des autres avec l'aide, le secours spirituel ? Faisons attention à ne pas prendre la place d'Elohim, de ne pas nous substituer à Sa Gloire et à Sa Grandeur. De même veillons à ne pas nous tromper de Chemin quand il s'agit de Secours spirituel. 

1 Pierre 5 : 7 nous rappelle le fondement même du combat et de la Foi, cette Emouna qui surpasse toute chose et fait déplacer les montagnes :

Remettez-lui TOUTE votre angoisse, parce qu'il SE SOUCIE de vous.

Notez la suite immédiate, Pierre parle du Satan qui rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer.

Plus nous nous mettons sous les ailes de notre Aigle royal, plus nous aurons la victoire. Moins nous avons l'habitude de nous mettre à l'ombre de notre Rocher et plus nous aurons des moments plus que difficiles.

Lamentations 3 est une petite merveille :

YHWH est bon pour ceux qui mettent leur confiance en lui, pour l'âme qui le recherche. 

C'est une bonne chose d'attendre en silence le secours de YHWH; 

Il est important ici de relever que le mot utilisé pour le Roi des rois n'est ni Adonaï, ni Elohim, mais bel est bien YHWH qui signifie Chef des Armées.

Vers qui allons nous quand nous avons besoin de Secours  (celui qui Aide ) ? 

Il est des combats qui nécessitent le Silence en attendant que Celui qui Aide se lève et agisse. Interférer entre le demandeur et YHWH revient à se faire Calife à la place de Calife.

Prier les uns pour les autres est une chose, être le Secours à la place de YHWH en est une autre....

A ce stade il est primordial de saisir la différence entre prier les uns pour les autres et le fait de se décharger sur les autres plutôt qu'auprès d'Adonaï.

Il n'est pas besoin de déballer nos fardeaux chez les autres, c'est contrefaire la Parole qui nous dit expressément de TOUT lui remettre , le verbe décharger étant plus justement dans la traduction au plus près de l'hébreu : Remettre.....

Qui n'est jamais allé chez son frère en lui remettant tous ses soucis ?

 Le premier en est submergé , le second repart pour un temps quelque peu allégé, mais rien ne se passera à long terme, par ce que le premier n'est pas YHWH et n'a donc pas la capacité d'emmagasiner les soucis des autres, et le second s'est trompé d'adresse pour REMETTRE , se DECHARGER de ce qui lui pourrit la vie.

Prier pour les uns et les autres n'a pas besoin de connaître le fond du problème, intercéder auprès du trône du Père n'est pas une requête à la Louis XIV quand vous écriviez vos doléances à un courtisan ayant audience auprès de Sa Majesté (de nos jours , en politique, les gens écrivent à leur député pour tenter d'obtenir gain de cause, c'est du même tonneau)

Nous avons une Porte , un médiateur assis à la Droite de YHWH, Yahshoua. Le même qui a dit :

... et ce que vous demanderez en mon nom, moi, je le ferai. Si vous m'aimez, GARDEZ MES ORDRES; et moi, j’intercéderai auprès du Père. Il vous donnera un AUTRE réconfort, .....Jean 14:13 et suivants

La boucle est bouclée...L'intercession de Yahshoua auprès du Père pour chacun d'entre nous est sine qua non de notre constante obéissance à ses ordres. Ni plus ni moins.

Oui il est bon d'attendre en silence que Celui qui Aide se lève et vienne agir en répondant à nos doléances .

Oui il est bon de commencer comme Jérémie et Daniel et tant d'autres, à reconnaître nos péchés, 

Oui il est bon de s'adresser directement à Celui qui seul à le pouvoir de la vie et de la mort 

Oui il est bon et miséricordieux pour entendre le malheureux, 

Oui il est bon et juste de prier les uns pour les autres

Oui il est bon de Lui remettre à lui seul tous nos soucis

Oui il est bon de le glorifier dans les bons comme dans les mauvais jours.

Amen !