YIRMEYAHOU 17/DEVARIM 28

28/04/2020

Pour les novices les livres de Jérémie et Deutéronome (traductions galvaudées bien loin du sens littéral voulu)

Pour quoi associer ces deux livres ? Ils sont un parallèle important qui ne peut échapper au lecteur assidu , soucieux d'obéir et d'aimer Elohim.

YirmeYahou , prophète de la Tribu des Lévi, officiant au Nord de Yeroushalaïm, oppose deux avertissements de YHWH, Chef des Armées.

La malédiction et la bénédiction. Elles viennent comme un shofar dans la vie du peuple des hébreux, plus encore dans la vie du tout Israël , de tout être humain.

Le verset 5 met en lumière deux types d'humain : L'homme et le mortel.

Mais l'homme n'est-il pas mortel ? Quelle différence entre les deux ?

L'hébreu nous ouvre nos yeux voilés, deux mots , deux différences, deux traductions 

Maudit soit l'homme qui met sa confiance en un mortel, prend pour appui un être de chair, et dont le cœur s'éloigne de YHWH ! 

Gabar concerne l'homme, tandis que Adam concerne le mortel ! Tout un enseignement en y regardant de plus près.

Gabar signifie l'homme capable de lutter, qui sait braver et triompher. C'est sans conteste, l'image même du Soldat dans l'armée de YHWH, celui qui est dans la Maison du Père.

Adam est le symbole de la poussière, "tu es né poussière, tu retourneras à la poussière", c'est la création fautive, celle du tout un chacun, aveugle, sans connaissance, l’orgueilleux celui qui écoute le deuxième ciel plutôt que d'obéir à la Voix de YHWH.

Gabar est le fils d'Elohim, Adam est sa création qui refuse son identité, qui fait choix d'être pot sans potier, montre sans horloger, mieux, qui va se choisir un roi pour remplacer LE Roi.

La malédiction est pour Gabar, Adam étant dans les ténèbres , il est écrit qu'Elohim ne veut pas que le méchant périsse mais qu'il entende la voix de la réconciliation, qu'il se détourne de ses mauvaises voies et qu'il soit sauvé.

Gabar connait Elohim, il a tout reçu, il vit avec Elohim, dans Sa Maison, il en est le Temple, la lumière, l'ambassadeur.

Il a fallu un deuxième Adam, couvert de sang, sur les DEUX poteaux de Pessah, les deux Maisons, pour que adoma, le sang d'Adam efface le péché du premier Adam et ouvre la voie à la réconciliation avec YHWH pour un nouvel Eden à venir.

C'est cet Adam qui fait de nous des Gabar; la marche arrière , le retour au vomi, à la désobéissance, a forcément des conséquences.

Le mot Bassar, la chair, la viande a la même racine que Bonne Nouvelle, Bessorah...Il désigne le sentiment de sécurité, la confiance, mettre à l'abri de .

Ne nous trompons pas de "bonne nouvelle", sachons discerner ce qui est Bessorah de ce qui bassar , la chair.

Ainsi se lit véritablement le verset 5 :

Maudit soit l'enfant, le soldat de YHWH qui cherche sa nourriture , sa sécurité auprès de l'adam d'Eden, celui qui se dit plus savant que la Parole ! 

Qui est donc cet adam ? juste le voisin, le païen inculte reniant ouvertement les Ecritures, la Vérité ?  non bien sûr, cela serait trop simple.

L'ange de Lumière est le prince de ce monde, ce qui fait de lui l'Adam déchu avec sa cohorte de vassaux. Le système économique, politique, militaire sont des adam se voulant plus sécurent que YHWH. Combien d'enfants d'Elohim s'appuient sur ces différents systèmes, pire , leur propre chair "bassar" pour agir, ou surtout ne pas agir...

"j'ai pensé que", j'ai senti que, j'ai trouvé que...etc etc, la liste est longue,les subterfuges ne manquent pas.

Combien avalisent les conseils d'adam sans même aller consulter YHWH, ou pire se tournant vers d'autres Gabar pour obtenir des directives ...?

Gabar est un homme spirituel triomphant, connaissant son Chef, méditant et retenant la Parole, se trouvant en embuscade pour éradiquer les oeuvres de l'ennemi, Gabar est obéissant, travaillant à son salut, et à la victoire de son Roi.

Adam est au doute ce que la feuille est au vent. Un jour ici, demain ailleurs, un jour certain, demain contredisant la veille. Adam est chair Bassar et ne connait pas le combat, la persévérance envers et contre tous, Adam ne connait pas Gabar.

Adam écoute la voix suave de la séduction, adam oublie ce qu'il sait, adam a tendance à la désobéissance pour obéir à l'ennemi .

Devarim 28 s'adresse aux Gabar de YHWH et les met en garde contre l'attirance à suivre Adam.

il est donc primordial en ces temps plus que troubles, de relire Le prophète YirmeYahou 17 et de l'associer à Devarim 28, pour l'ancrer à jamais dans nos cœurs, ce fameux cœur dont YirmeYahou dit qu'il est 

" ...plus que toute chose plein de détours, et il est malade: qui pourrait le connaître?"