IL Y A UN TEMPS FIXE POUR TOUT

05/07/2020

Kohelet 3 , plus connu sous le nom d'Ecclésiaste, est un passage clé pour la compréhension de la marche de tout enfant d'Elohim.

Avant il est impératif de rappeler ou de préciser que Kohelet est bien plus juste qu'Ecclésiaste quoi qu'en disent bon nombre, et pour cause...Kohelet trouve sa racine dans le mot Kehila....le troupeau d'Adonaï !

Il devient donc limpide que le mot Eglise Ecclésiaste, ne peut en aucun cas traduire le message prophétique annoncé par ce livre écrit de la main de Salomon, Roi de Jérusalem, investi de la sagesse de YHWH !

==============

La première erreur, ou plutôt, l'omission démarre dès le début de la lecture.

Le mot Temps est incomplet . Tel que retranscrit il laisse toute latitude au temps, le fameux temps au temps. Or ici Salomon annonce par le Ruah, le souffle d'Elohim, un fait incontestable, la notion du temps Fixé.

Salomon attire l'attention, avertit que le temps donné par Adonaï est fixé en et pour toutes choses.

Il s'agit donc ici du mot Zaman le temps fixé qui ne se retrouve que...4 fois dans tout le Tanakh !

4 le chiffre de référence du Shabbat, socle du mouvement des Saintes Convocations d'Elohim, le signe qui désigne le Peuple de YHWH issu des deux Maisons, tant de la Maison de Yehuda, gardienne (en théorie...) de la Torah, que de la Maison d'Ephraïm , les dix tribus parties en diaspora mélangées aux nations, le Tout Israël.

Il est un temps fixé pour Planter, un temps pour arracher ce qui a été planter

Salomon, sous l'inspiration du Ruah, met de suite l'accent sur la nécessité de planter et d'arracher. C'est de suite le temps fixé qui incombe aux enfants d'Elohim, c'est le pourquoi de leur naissance voulue au calendrier de Sa Grâce tout comme la mort est de faite déjà inscrite dans notre destinée.

Nul ne peut y changer quoi que ce soit, le souffle de la vie nous est donné , il a un kilométrage précis et Seul Elohim pour lui donner une "rallonge" comme il le fit pour Ezéchias. Notez que ce cas là est rare, ceux qui prétendent avoir le pouvoir de réveiller les morts ou mieux de faire reculer le temps fixé de la mort devraient s'assurer avant toutes choses, des étapes suivantes que nous allons voir ensemble....

Je rappelle qu'il est question de Kohelet : La Qehila ! C'est en quelque sorte un ordre de respecter le Temps Fixé , en toutes choses et non quand cela nous arrange ! Ni avant ni après mais Quand Adonaï l'a décidé.

A ceux qui voudraient regimber, la question est déjà posée en Job: Qui peut arrêter le Temps, le changer ? qui fait pleuvoir, neiger, qui donne le Soleil, qui peut en arrêter sa Course ? etc...

Si les réfractaires pensent pouvoir le faire ils annoncent simplement qu'ils sont fils du Satan, le fameux Ange déchu qui a tenté et tente de prendre la place du seul et unique Créateur qui soit, Echad, UN, YHWH ! ils sont fils du mensonge, ni plus ni moins...

La gestion de notre compte horaire ne peut se faire sans la guidance de notre Adonaï par son Ruah. Si d'aventure nous le dépensons comme nous l'entendons nous faisons fi de Sa Volonté, nous dépensons et désobéissons, tout nous sera redemandé , notamment à l'ouverture des livres concernant les "talents"...A méditer...

Planter et arracher ce qui a été planté :

Depuis des années , tout au long de mes différents voyages terrestres, parmi de nombreuses régions et de départements, il m'a été donné de cultiver des potagers, parfois très grands , d'autres moyens et surtout avec des terres bien différentes dans un contexte climatique jamais le même. J'ai appris avec le temps, à l'écoute de la sagesse et du bon temps, que tout ne se fait pas pareillement selon que l'on se trouve au Nord, au Sud à l'Est ou à l'Ouest. 

Le Tabernacle final qui recevra les 12 tribus aura 12 portes situées chacune aux quatres coins cardinaux. Chaque tribu entrera par Sa Porte, chacune différente mais toute unie par le Sang du Machiah. Le Nord ne se plante pas comme se plante le Sud ...de même les Tribus de l'Est n'ont pas les mêmes caractéristiques que celles de l'Ouest, pourtant elles produisent toutes les mêmes fruits, sont vouées toutes aux 4 vents, et vivent au même rythme calendaire établi par Elohim.

Ainsi le temps fixé pour planter fait référence ici au verbe hébreu signifiant " s'établir" ! il est un temps pour s'établir en quelque lieu qu'a décidé YHWH pour chacun de nous , puis il est un temps pour enlever les piquets de nos tentes et s'en aller là où le voudra Elohim. 

Le verbe arracher trouve sa signification dans une explication quelque peu étrange "couper les jarrets"...Nous savons que la force du Cheval se trouve dans ses Jarrets, c'est là où il puise le courage de ruer, d'avancer, de galoper, de piétiner la terre où il se trouve. Lui couper les jarrets revient à le condamner , il ne peut rester là où il est....

Au potager, il est un temps de semailles ni avant ni après, si l'on tente d'outrepasser le cycle de chaque légume l'on est assuré de rater les récoltes...sauf si l'on est affilié à Mamon et que l'on participe à l'industrialisation qui produit des tomates, par exemple, en plein hiver , à coup de pesticide et d'engrais chimique. La chaîne alimentaire est enrayée, nous avalons du poison...

Que dire du temps cyclique Tous les 7 ans ? La terre doit être au repos ! Combien obéissent à ce commandement ? très peu..C'est un temps où rien ne doit être planté, où tout est complètement à l'arrêt, c'est le repos à venir prophétiquement. Il est temps d'arracher notre activisme, de stopper nos "jarrets" d'arracher ce que nous avions planté, de le rendre à la Terre , de la laisser souffler, se régénérer.

Apprenons dans nos vies, dans chacun de nos domaines à ne pas planter n'importe quoi de par nos activités et surtout de ne pas le faire ni avant l'heure ni après l'heure. 


De beaucoup s'étonnent quand au Temps pour "tuer" ...La notion ici concerne le "nettoyage spirituel" des œuvres mortes qui animent notre chair. Pour preuve le temps qui suit fait référence à "guérir" dont la traduction hébraïque signifie Guérir par le "divin"...

Il est un temps Fixé où nous avons à faire le choix définitif de couper les liens, mettre au "feu d'Elohim" toutes les œuvres mortes que sont nos pensées, nos actions, nos activités, nos temps de vanités qui bien souvent encore , hélas, font passer au second plan la Royauté d'Elohim .

Il est un temps butoir , fixé, "c'est aujourd'hui le jour du Salut"...en référence au Dernier Grand Jour, le Huitième jour des Fêtes de Souccoth. Il est le dernier jour, avant le non-retour, pour prendre non seulement des résolutions, mais mettre en pratique 2 Chroniques 7/14 :

"Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom, s'humilie , prie et me cherche, se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, son péché j'effacerai, et son pays je guérirai"

Il est un temps fixé pour Techouva, à la repentance, c'est le moment de "tuer" les mauvaises herbes, les déraciner, les brûler, pour que le temps fixé de la guérison par Elohim puisse s'opérer.

Alors seulement le Temps pour Abattre et pour Bâtir pourra avoir lieu. Ici Abattre signifie en hébreu faire une brèche, s'étendre. C'est notamment le mot utilisé par YHWH en Bérechit (Génèse) quand YHWH donne le territoire d' Israël : " tu t'étendras"...le même mot Parats, pour t'étendre, tu feras des brèches chez l'ennemi, tu prendras le territoire que je te donne...L'ordre de Yhwh par Moché bien des années plus tard concernera la notion de Bâtir, après avoir fait des brèches, après avoir abattu les frontières du deuxième ciel, ordre a été donné de s'installer et de...Bâtir.

Combien de fois ne mettons nous pas la charrue avant les bœufs ? Combien de fois nous voulons et faisons trop vite, au détriment du bon sens et de la sagesse ? Si nous voulons porter du fruit dans tout ce que nous faisons nous devons respecter l'ordre établi du temps fixé...

Pour bâtir il faut d'abord faire du nettoyage en profondeur, faute de quoi le semeur fera tomber la graine dans un sol rocailleux, les soucis du monde et l'attrait des délices de vanité viendront , la graine ne donnera rien...Yashoua par la Parabole du Semeur ne faisait que reprendre ce qu'écrivait Salomon, un temps fixé , un ordre établi...

Salomon parle de deux notions bien distinctes : celle de pleurer et celle de se lamenter.

La première est suivi du temps fixé pour rire, la seconde de celui pour danser.

Pleurer et lamenter ont deux verbes différents en hébreu, le premier fait allusion aux larmes, simplement. Comme les pleureuses qui étaient convoquées du temps de Yahshoua pour venir pleurer un mort. Elles étaient payées pour pleurer. 

Se lamenter comporte la notion de s'humilier, de rentrer en soi même et de méditer sur ce qui fait que nous sommes pécheurs, de prendre conscience du mal qui nous habite et de venir comme la Samaritaine au pied de Yahshoua pour que son Sang nous réconcilie avec Elohim...Si mon peuple sur qui mon nom est invoqué s'humilie....

Il est un temps fixé pour pleurer, comme David qui pleurait pendant que son fils adultérin se mourrait, mais qui s'est habillé et parfumé une fois la mort arrivée. Le temps n'était plus aux pleurs il était aux rires, la vie continue.

Ne pas confondre pleurer qui fait du bien pour vider ses glandes lacrymales avec le principe de Caliméro qui gémit pour un oui pour un non ne reconnaissant pas la Souveraineté d'Elohim en criant non stop "c'est trop injuste" !

Une fois le temps fixé pour s'humilier, vient le temps fixé pour danser 

Jérémie 31:13  Alors les jeunes filles danseront de joie, jeunes et vieux se réjouiront ensemble"

Seuls ceux qui se seront humiliés, qui auront abandonné leurs mauvaises voies seront concernés par Jérémie 31 et danseront au dernier grand jour, au retour du Machiah ! 

Ce qui suit est pour le moins étonnant et demande une profonde réflexion. 

Un temps pour jeter et ramasser des pierres...

Le verbe jeter , en hébreu, Shalak fait référence à des positions dites "spirituelles". le verbe utilisé plus de 121 fois dans le Tanakh, est employé pour toutes les actions de combat contre le deuxième ciel. Il passe aussi bien par le changement du bâton de Moché en serpent, par Yossef jeté dans la citerne, que par l'obligation de jeter aux chiens la chair déchirée, non conforme aux aliments purs ...

Tout un enseignement là aussi ! Il est un temps fixé auquel nous ne pouvons déroger, ni avant ni après, nous devons traverser des épreuves en nous tenant DEBOUT, en combattant.

Le verbe ramasser a la connotation de Rassembler des êtres humains ! Il s'agit donc d'un temps Fixé où la Qehila doit se rassembler en prophétie au temps fixé où elle sera rassemblée par YHWH, et lui seul.

Le mot Pierre est traduit en hébreu par Eben, que l'on retrouve dans la description des pierres constitutives du pectoral du Grand Sacrificateur...

Nous sommes des Pierres Vivantes dira L'apôtre Pierre (1 Pierre 2/5)

Il s'agit donc en tant que Pierres vivantes de partir au combat, de traverser les épreuves en usant de l'armure de notre Elohim et de ne pas oublier que nous formons la Qehila de notre Adon !

Il y a un temps fixé pour combattre , et un temps fixé pour se rassembler...faire comme bon nous semble amènera forcément des défaites et des crises...

La suite s'explique donc clairement, il y a un temps fixé pour se réunir avec un Saint Baiser et un temps pour s'éloigner parce que appelé individuellement à travailler dans le champ du Père.

Ce n'est pas la Qehila qui bouge ensemble en tout temps, c'est une grave erreur que de le croire et de le faire. Nous sommes des Pierres vivantes uniques, formant un corps mais chaque membre du corps bouge au temps fixé par le Père comme il veut et quand il veut ! nul n'appartient à un mouvement , un groupe, nous n'avons qu'un seul Maître , Elohim et notre Rav (Rabbin) est Yahshoua

A méditer là aussi....

Ainsi le temps fixé à Chercher et à Perdre prend tout son sens :

Chercher fait appel à la notion de "prier", chercher sa face. Je cherche INDIVIDUELLEMENT Sa Face et non par procuration ou mimétisme. Il y a un temps fixé pour le face à face avec Adonai et un temps fixé pour perdre sa vie de vanité ici bas afin de trouver le Salut au retour du Machiah.

C'est le sens profond de ce temps de chercher et de perdre

Marc 8/35 : Qui veut sauver son être le perd; mais qui perd son être à cause de moi le trouve.

Tout l'enseignement du fameux "un temps fixé pour toutes choses" par Salomon n'est rien d'autre qu'une allégorie sur la nécessité de mourir à soi-même pour être trouvé dans le Livre de Vie; 

La Sagesse parle ici du Salut, de la Gueoula, cette délivrance qui doit passer par " chercher premièrement le Royaume d'Elohim..." sans quoi nous vivrons dans la vanité et nous perdrons non seulement nos vies ici-bas mais aussi celle qui durera à jamais.

Salomon insiste sur la nécessité de veiller , de prier et de se débarrasser des choses vaines

Un temps pour Garder, un temps pour Jeter :

Le verbe garder fait référence à veiller , prier, encore et toujours. IL est un temps fixé pour veiller et prier, non comme le font bon nombre au vu et au su de tous, se lamentant ou passant leurs journées qu'à cela ou pas du tout d'ailleurs....

Il est des temps fixés de rencontres avec notre Adonaï, les Shabbats sont un temps fixé indéniable tout comme les Saintes Convocations. Nos journées doivent être rythmées par le Temps fixés où nous parlons avec notre Elohim, pas n'importe comment ni n'importe où...Nous sommes le Temple du Ruah :  avons nous conscience de l'immense Sainteté d'Elohim ? Je ne vais pas vers Elohim comme je vais au distributeur bancaire....

A méditer là aussi...

Le mystère du temps pour déchirer et pour coudre s'éclaire quand on a compris qu'il faut d'abord veiller et prier, chasser les souffles souillés , temps du garder et de jeter.

Le temps de déchirer fait référence à déchirer les cieux, action que l'on fait dans la prière, au combat spirituel; de même tout ce que nous lions sur la terre est cousu dans les cieux...

"Tout ce que vous liez sur la terre (coudre) est lié dans les cieux, tout ce que vous déliez (déchirez) sur la terre et délié dans les ciels" Mathieu 18:18

La prière est un fil puissant pour fermer la bouche au deuxième ciel, tout comme elle est un puissant ciseau pour déchirer les fils que nous avons à la patte ...

Le fameux un temps pour se taire, un temps pour parler n'est en aucun cas une philosophie de vie mais bel est bien un acte spirituel fort.

Le verbe se taire fait appel à la notion de "rester silencieux" tout en allant au combat...L'histoire de Jericho est un parfait exemple du temps fixé pour se taire...Nous avons des périodes de combat où nous devons être dans l'action tout en étant complètement silencieux. Puis nous avons un temps fixé pour proclamer, annoncer et prendre la victoire !

Cela ne peut bien entendu se faire qu'après avoir respecté les différents "temps fixés" précités par ordre de sagesse !

Et c'est seulement là que je peux aimer et haïr à juste titre, puisque la Parole nous exhorte à aimer ceux qui aiment Elohim et à Haïr les ennemis de notre Aba ! 

Comment pourrais-je sortir de l'amour humaniste si je n'actionne pas les différents temps fixés par Adonaï ? veillons à bien respecter les temps fixés, à ne pas mettre la charrue avant les boeufs et surtout à ne pas confondre amour humaniste avec l'Amour d'Elohim qui en aucun cas ne peut aimer le mal ! Il nous ordonne de nous séparer de ce qui est impur dans la gente humaine.

Il n'y a pas de tolérance qui tienne sinon toutes les ordonnances d'Elohim a combattre les peuplades qui savaient pertinemment qui étaient Elohim n'auraient plus de sens.

"Parce que notre lutte n'est pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les autorités, contre les cosmaucrates de cette ténèbres, contre les souffles du mal dans les ciels" Ephésiens 6/12

C'est à cet instant ultime que nous pouvons comprendre qu'avant le Shalom il y a d'abord la Guerre, le "lacham" ! Nul Shalom ne peut prévaloir sans guerre auparavant, c'est un leurre que de le croire !

Nous sommes en guerre, et j'appelle tous les bisousnours du peace and love à se réveiller, à se lever , le temps nous est compté, il est Fixé !